Etuis-2160x500

Des étuis d’exception du choix des matières à la fabrication

A la croisée des métiers de layetier, gainier, ébéniste, malletier, voire architecte, Victor Vorko renoue avec un savoir-faire traditionnel synonyme de perfection et de beauté.

Découpage, façonnage, rabotage, affinage, collage, cloutage, pinçage, polissage, fixage, assemblage, rivetage, montage, gainage, habillage….  

Chaque étape de fabrication nécessite une connaissance en soi.

Le geste est réalisé de mains de maître dans un univers où l’erreur, de quelques millimètres même, n’est pas permise.

Les nombreuses exigences, la durée du temps de fabrication, la nécessité d’avoir une connaissance des matières premières, des qualités de bois, des colles et des revêtements, ont eu raison de nombres d’artisans (et le métier est devenu très rare).

Bois, Velours, Cuir, PVC, simili-cuir, mousse, Serrures, Charnières, Pieds, Vis, Rivets, Attaches, Sangles, poignées, colles…. Victor Vorko choisit avec soin les matières premières (commandées en Allemagne ou en Italie), elles lui permettent d’assurer une fabrication d’excellence.

Il ne faut pas moins de six colles différentes pour réaliser un étui Victor Vorko : colle bois/bois, colle bois/cuir, colle bois/mousse,  colle mousse /velours, colle  bois/PVC…

Une autre colle est utilisée uniquement pour le système d’ouverture de l’étui (système très sollicité par l’utilisateur).

La réalisation d’un étui est très complexe et la précision de chaque geste nécessite du temps (il faut environ 40h pour fabriquer un étui de violon). Le métier est devenu rare.  

L’investissement personnel et créatif, la réflexion et le soin du détail, la finition apportés le long du processus de fabrication rend unique chaque étui Victor Vorko.  

Loin des contraintes de rentabilité immédiate, Victor Vorko entretient et perfectionne ses propres procédés de fabrication.

Les étapes :

Ingénieur, Victor Vorko conçoit tout d’abord un plan de l’étui  partir des mesures précises de l’instrument. Il travaille le bois afin de lui donner la forme qu’il souhaite, puis utilise colle, clous et pinces, qu’il a lui-même fabriquées, pour fixer la forme dans la durée. Après un habillage intérieur de velours naturel, il gaine l’étui de cuir, de nubuck, de similicuir, ou autres matières à la demande.   Victor Vorko propose maintenant un revêtement extérieur en PVC utilisé pour les flying case, qu’il est le seul artisan en France à travailler manuellement.

Victor Vorko humidifie le revêtement, puis, le travaille à chaud. Lorsqu’il refroidit, Victor Vorko donne la forme de l’instrument.  Il le colle à température ambiante, sur la structure en bois. Le revêtement s’endurcit et s’adapte pleinement à la forme de l’étui, comme s’il fusionnait. Le revêtement crée une véritable enveloppe autour de l’étui. Pragmatisme et beauté s’unissent pour former un étui protecteur design aux formes épurées.

L’art du détail :

Les détails attestent de la qualité du travail. C’est donc à ceux-ci qu’on reconnaît l’artisan : sa vision, son implication, sa passion,  son intelligence, sa maîtrise, son talent… Tout se cache dans le détail. Et le détail, lui, reste caché, presque invisible !  La simplicité est un art.  Victor Vorko le développe depuis 25 ans.   A chacun de ses gestes, il vise la perfection.

Un système de glisseur protège l’étui posé au sol (image1)

Le système de fermeture avec baguettes intérieures en bois assure une isolation sans faille. Ce système de baguette fabriqué manuellement et très discret demande des heures de travail (image2).

L’étui fermé ne laisse aucune possibilité d’infiltration d’air.

Les variations de températures endurées chaque jour par les instruments de musique est le premier facteur de détérioration.

La chaleur naturelle, non infiltrée, permet un confort absolu de l’instrument et une meilleure conservation.

De surcroît le bois est un isolant naturel. Votre guitare, violon, instrument de musique, objet d’art est doublement protégé des variations des températures (image 3)

«Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail»

Léonard de Vinci